Le vote dans le 13: un Dr Jekyll local et M. Hyde national

Publié le par po.salles

 

A l'approche des élections cantonales quelques cartes assez amusantes qui illustrent le bien fondé d'une réflexion qui agite autant la sociologie électorale que les acteurs politiques eux mêmes: existe t-il une dissociation profonde entre comportements électoraux lors des élections locales et nationales? Plusieurs éléments de réponse peuvent être avancés, et j'espère que je pourrai le faire lors des prochains mois. En attendant, de manière assez descriptive, il est amusant de comparer les cartes du vote local à celles du vote national dans les Bouches du Rhône.

 

On voit dans les deux cartes ci dessous, présidentielles et législatives 2007, que la droite a bénéficé d'un raz de marée électoral. Ayant obtenu 58% des suffrages dans le département, Nicolas Sarkozy bat Ségolène Royal au 2nd tour dans toutes les villes du département, hormis Port St Louis et Port de Bouc. Même dans les bastions PS ou PC de Martigues, Fos, Rousset, Berre,... l'UMP est gagnante. Situation hégémonique que l'on retrouve logiquement aux législatives, où la gauche ne détient que 4 circonscriptions sur 16

 

presidentielles-13.jpg

 

La carte du 2e tour des présidentielles (source: géoclip.fr). Grand jeu concours: saurez vous trouver lesquelles des 119 communes des Bouches du Rhône votent à gauche?

 

carte-politique-legislatives-13.jpg

 

La carte des législatives. Source: http://www.atlaspol.com/PRALCTAZ/bouches-du-rhone.htm

 

En revanche, dès lors que l'on aborde les élections locales, la situation devient légèrement plus schizophrène, car elle se présente de manière beaucoup plus favorable au Parti Socialiste, qui domine par exemple largement la représentation départementale.

De même, si l'on regarde la carte des communes, élaborée certes approximativement vu les jeux de panachage et de non affiliation partisane prédominants dans les petites villes, on retrouve un certain équilibre politique . Même si la gauche a perdu les deux villes de plus de 100 000 habitants du département, elle contrôle 25 des 50 villes les plus peuplées du 13 (PS et DVG: 17; PC: 8 - en passant il faudrait peut être arrêter d'enterrer vivant les camarades du PCF qui gèrent les 3 villes de gauche les plus peuplées du département, Arles, Martigues et Aubagne),  et 16 des 25 villes de plus de 10 000 hab.

 

carte-politique-communes-13.gif

 

La carte politique des communes du 13. Elaborée à partir du site http://www.atlaspol.com/PRALCTAZ/bouches-du-rhone.htm


 

453px-Cantons_politique_bdr.png

 

La carte politique des cantons. Merci wikipédia!

 


Publié dans Un peu de science

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article