Deux cartes intéressantes pour comprendre les dernières régionales en Paca

Publié le par po.salles.over-blog.com


A travers les deux cartes ci dessous, l'une concernant la répartition du vote Vauzelle, l'autre celle du vote Le Pen, quelques très rapides enseignements des élections régionales

1) Une gauche toujours en difficulté sur l'espace littoral

Comme cela a pu être souligné dans l'ouvrage Droites aux Urnes par Joël Gombin et Pierre Mayance (cf page consacrée à cette publication), l'opposition littoral / intérieur et villes / rural structure toujours l'espace provençal entre droite et gauche. Même avec un vote massif en faveur de la gauche, le PS et ses alliés peinent toujours autant à percer sur un littoral soumis à une forte croissance démographique, alors que l'intérieur des terres leur donne beaucoup plus de voix du fait d'un ancrage ancien des réseaux socialistes dans les mondes ruraux  (cf le socialisme varois structuré  au XIXe siècle autour du milieu coopératif viticole).

agg34507-copie-1
2) Le brunissement du corridor rhodanien

La carte FN semble indiquer deux choses:
- d'une part l'implantation du FN semble se confirmer dans les espaces péri urbains, qui font l'objet d'intenses conflits d'appropriation du foncier autour de la question de l'accès à la propriété notamment, et qui sont marqués par de fortes inégalités territoriales. On voit par exemple l'importance du vote FN dans le centre Var qui est une des zones de bataille du foncier les plus importantes de la région. Cela confirmerait ainsi la thèse défendue par Christophe Traïni en 2004 sur le vote FN comme vote du péri urbain plus que des centre villes.
- d'autre part on assiste à de très forts scores dans le couloir rhodanien,  notamment  dans le Comtat Venaissin vauclusien et bucco rhodanien, qui penchent traditionnellement à droite. Déjà ces espaces à dominante rurale ont plébiscité Poujade en 1956. Dans la même logique, nous pourrions penser que le FN retrouve sur ces territoires un vote dit de la "boutique", identifié par Nonna Mayer dans les années 1980, à savoir un vote petit bourgeois, de commerçants, artisans, acquis à la droite mais assez conservateur et poreux vis à vis de l'extrême droite.
fn.jpg
On trouvera également quelques éléments intéressants sur le blog de Joël Gombin:
http://joelgombin.wordpress.com/2010/03/24/un-peu-dauto-promo-2/

Publié dans Un peu de science

Commenter cet article